Thérapie quantique, une voie vers la guérison

Parler de thérapie quantique c’est entrer dans un monde méconnu. Actuellement très en vogue les méthodes de guérison foisonnent sur internet. Thérapies brèves, thérapies quantiques, thérapies holistiques toutes ces formes de thérapies convergent vers un seul but, la guérison. Entre promesse et réalité la thérapie quantique vous donne les clés pour ouvrir les portes de la voie vers la guérison.

thérapie quantique, en douceur

La thérapie quantique un protocole bien établi.

Si l’on considère qu’une thérapie peut apporter un changement dans la physionomie de la pathologie d’un patient, il en est tout autre de garantir une guérison. La thérapie quantique ou toute autre forme de thérapie est une méthode établie pour déclencher une auto-guérison. Cette nuance est primordiale pour ne pas être bercé d’illusion. A croire qu’une guérison sera le seul résultat possible de ce genre de thérapie est porteur de grande déception et contre-productif pour le patient. Non, une thérapie, quelle qu’elle soit, tend à faire progresser le patient vers un soulagement et éventuellement une solution de guérison. Cet état est nommé processus d’induction d’auto-guérison.

La thérapie quantique effectuée par une personne (le praticien) et non par une machine, a cela de particulier qu’elle est renforcée par un échange humain. Dans toutes problématiques de santé l’humain est bien le cœur du sujet. La confiance entre le patient et son thérapeute quantique est donc primordiale pour un travail efficient. La guérison sera comme on peut se la représenter, la cerise sur le gâteau, le résultat du processus de la thérapie. Commencer par brandir le drapeau de la guérison reste un argument purement publicitaire même si, il faut bien l’avouer, elle incarne l’objectif ultime.

energie magnétisme quantique

Processus de la thérapie quantique.

La thérapie quantique s’attache à libérer, débloquer, informer la partie du corps du patient qui présente un trouble, une dysfonction. Dans la majorité des cas la traduction dans le corps physique sera d’ordre énergétique. Une baisse d’énergie, qu’elle soit induite par un accident, un trouble émotionnel, un trouble psychique ou environnemental, sera le socle du développement de la maladie ou de la blessure visible ou invisible du corps physique. Assurer le retour de l’énergie dans la partie du corps malade ou affaibli constitue le soin le plus adapté pour le corps.

Se faisant le corps peut, mais ce n’est pas automatique, retrouver la voie de la guérison. Le processus de soutien de la thérapie quantique sert justement de canal de guérison, introduisant par le fait la notion d’auto-guérison. A ce stade le patient est seul maître à bord, peu importe la volonté du thérapeute quantique de donner l’induction de la guérison. Si le patient est prêt à changer, à comprendre les raisons de son mal-être, de sa pathologie, alors, et seulement à ce moment-là, la voie de la guérison lui sera toute tracée.

La thérapie quantique se joue des miracles que l’on peut lui attribuer, elle accompagne le patient dans une éthique de transparence et d’abnégation dont le seul but est d’amener son corps à reprendre possession de toutes ses fonctions. Ainsi on comprend que la santé, le bien-être d’un individu, d’une personne, d’un patient se trouve déjà en place. La thérapie quantique vise à déclencher, renforcer l’état embryonnaire de l’auto-guérison présent en chacun de nous.

Les thérapies quantiques sont efficaces, à condition de maintenir le recul nécessaire à une vision globale des choses. Chaque pathologie ou maladie peut toucher le patient dans plusieurs secteurs. C’est pourquoi il faut éviter de cloisonner les éléments. Le corps physique traduit simplement un message qu’il est parfois bon de décrypter avant d’agir pour le supprimer. Le rôle du thérapeute quantique consiste à aider le patient pour créer une modélisation de sa guérison.

Le magnétisme quantique tel que pratiqué ici s’accorde à faciliter le retour à la normale des problématiques du patient quelles qu’elles soient. L’apport d’une énergie extérieure ainsi que son action dirigée sont salutaires pour renforcer l’auto-guérison du patient. Cette voie ouverte pourra aboutir ainsi à la guérison totale.

Laisser un commentaire